SPECTACLE

Les Garçons qui croient sont très seuls, les autres Garçons sont perdus.

Groupe T

avec Camille Blanc, Jean Yves Duparc, Frédéric Fachéna, May Hilaire, Olivier Horeau, Bertrand Schiro, Aurélien Vacher

du 23 au 30 avril 2024

MAR 23, MER 24, JEU 25, LUN 29, MAR 30 À 19H30
VEN 26 À 20H30
SAM 27 À 18H

DURÉE ESTIMÉE 3H (AVEC ENTRACTE)

PETITE SALLE

ET AUSSI…

→ samedi 27 avril, la représentation sera suivie d’un échange avec l’équipe artistique
→ samedi 27 avril, profitez de l’offre dîner-spectacle, une formule à 20€ comprenant 1 billet pour la pièce à 7 € et 1 dîner au restaurant pour 13 € > réserver

 

 

© Carla Neff

La nuit, lorsque seules brillent les étoiles, nous pouvons parfois les voir avancer sans bruit. À l’orée des bois et des places de village, à proximité de parkings et des entrepôts, ils suscitent l’admiration des enfants et le mépris de bien d’autres. C’est une petite confrérie, qui a renoncé à ses privilèges, s’est délestée de ses habits civils et avance en moines guerriers. Certains les appellent « les Garçons ». On raconte qu’ils cherchent un théâtre, une langue, sinon des armes, pour se hisser à la hauteur de la tragédie de la terre et de son péril climatique. Leurs présences, dépourvues d’ego mais non de courage, ouvrent un espace de croyance et d’action, une passerelle pour enjamber vaillamment le gouffre de l’indécision. En réponse au visage grimaçant de notre époque, le Groupe T a initié une grande marche mêlant acteurs professionnels et amateurs. Une quête sur les sentiers de campagne pour inventer et jouer de petites pièces didactiques, directement inspirées de l’agit-prop et des mystères médiévaux. Ces laboratoires de jeu au plus proche de la nature rejoindront le spectacle Les Garçons qui croient sont très seuls, les autres Garçons sont perdus. Ils viendront fonder un récit où, à la mode franciscaine, le tragique de l’action est le prix d’angoisse endossé par des esprits enfants venus pour chanter autrement la joie d’être de ce monde. Avec le Groupe T, c’est le retour de la parabole, une parabole frottée aux rencontres et aux routes de ce monde, comme outil pour affronter les circonstances et les carrefours des décisions à prendre. Une forme pour notre temps, qui cherche une équation de nouvelle innocence : ni condamner ni pourtant attendre.

mise en scène Juliane Lachaut
texte Théo Cazau
scénographie Antonin Fassio
dramaturgie Camille Blanc

avec Camille Blanc, Jean Yves Duparc, Frédéric Fachéna, May Hilaire, Olivier Horeau, Bertrand Schiro, Aurélien Vacher

graphisme Antonin Fassio
création lumières Louise Rustan
création musicale Solal Mazeran

régie générale Antonin Fassio
régie lumière Louise Rustan
régie son Solal Mazeran
collaboration à la scénographie Quentin Frichet
administration, production Héloïse Vignals

production Groupe T
coproduction Collectif 12, Mantes-la-Jolie, La Commune CDN d’Aubervilliers

Le spectacle sera créé le 4 avril 2024 au Collectif 12 (Mantes-la-Jolie)

À découvrir aussi à La Commune