SPECTACLE

L’avantageuse et haute en couleur condition inhumaine d’ouvrier sans papier [titre provisoire]

Comédie proposée par la Troupe des Acteurs Nouveaux
mise en scène par Maxime Chazalet, accompagnée au plateau et au jeu par Camille Duquesne

Avec les actrices et les acteurs de la Troupe des Acteurs Nouveaux

LES 7 ET 8 JUIN 2024 À 19H30

SALLE DES 4 CHEMINS

Gratuit sur réservation

© École des Actes

La Troupe des Acteurs Nouveaux est composée d’une quinzaine d’acteurs, la plupart ouvriers venus d’Afrique et quelques professionnels ou apprentis de la scène. C’est un corps théâtral inédit qui mêle de manière horizontale professionnels et amateurs et permet un théâtre naïf, inventif, neuf parce que totalement décomplexé. On suppose que le théâtre peut parler, montrer et éclaircir certaines réalités du monde qui sont masquées. On construit ensemble un théâtre qui fait rire sur des sujets importants pour mettre en jeu l’absurdité des situations et donner du courage, aux acteurs comme aux spectateurs.

La saison dernière, on a joué deux courtes pièces comiques, l’une traitait des OQTF (Obligations de quitter le Territoire Français), l’autre du travail au noir.

Pour cette création, nous poursuivons ce travail, comme un dytique, avec l’envie de créer un répertoire singulier à notre troupe. Un atelier d’écriture a été mis en place par Julien Machillot. Cela a donné naissance à une pièce écrite à partir des idées des participant.es de l’École des Actes et de l’actualité : L’avantageuse et haute en couleur condition inhumaine d’ouvrier sans papier [titre provisoire]

Renversant la situation des sans-papiers en la présentant comme une situation formidable aujourd’hui pour trouver du travail, nous suivons les aventures rocambolesques de Siskoko – ouvrier sans papier – accompagné d’un étrange chœur. De ses entrevues avec un patron – où il devra prouver qu’il est bien sans-papier – à sa rencontre avec Fanta, la fille du patron, qui se rebiffe contre les conditions désastreuses de son travail de caissière, les situations et les rencontres s’enchainent avec humour et décalage. Un joyeux bazar qui révèle l’aberration des situations et l’hypocrisie ambiante, tout en rendant justice à l’ingéniosité et à l’audace des gens.

Nous souhaitons que la forme même du spectacle soit une invitation à la discussion : créer les conditions d’une vraie discussion, non un débat d’opinions, mais un lieu de pensée en commun, un lieu de rencontre inédite entre des gens séparés dans la vie par faute de lieu de réunion populaire. Aussi, en contre-point du comique, et pour faire sentir la capacité du théâtre de s’émanciper, par le rire, de situations terribles, nous introduirons un autre régime de parole – plus direct – pour exposer les réalités dans lesquelles beaucoup de gens vivent aujourd’hui en France et qui nous concernent tous.

avec les actrices et les acteurs de la Troupe des Acteurs Nouveaux
mise en scène Maxime Chazalet, accompagnée au plateau et au jeu par Camille Duquesne
écriture Julien Machillot sur les idées des participant.es de l’École des Actes

À découvrir aussi à La Commune