SPECTACLE | théâtre

Théories et pratiques du jeu d’acteur·rice (1428-2022)
Une bibliothèque vivante pour l’art de l’acteur·rice

conçu et mis en scène par Maxime Kurvers – artiste associé

avec Évelyne Didi, Camille Duquesne, Julien Geffroy, Michèle Gurtner, Mamadou M Boh, Caroline Menon-Bertheux, Yoshi Oida

les 12 & 13 janvier 2022

avec le Festival d’Automne à Paris

MER & JEU à 19h30, entrée libre

DURÉE ESTIMÉE 2H

HORS-LES-MURS, au campus Condorcet

Centre de colloques du Campus Condorcet, place du Front Populaire, 93322 Aubervilliers
Auditorium 250, 1er étage
© Willy Vainqueur

La pratique de l’acteur peut-elle encore être repensée ? Que retenir des théories du jeu élaborées par Zeami, Diderot, Brecht, Meyerhold, Lecoq, Bogart ou Overlie ? Peuvent-elles, par-delà les codes issus d’une tradition figée en stéréotypes, produire quelques outils nouveaux ? Renouveler les conceptions de la création théâtrale ? Dans le sillage de La naissance de la tragédie, où il interrogeait la place de l’imaginaire propre à l’acteur, Maxime Kurvers redonne aux capacités des comédiens leur fonction première : faire théâtre. Mais cet art, si fragile, requiert une relecture attentive des textes qui l’orientent. En s’appropriant sous nos yeux les ouvrages qui explorent, à travers différents âges et pays, la question du jeu, les comédiens retracent les lignes d’une généalogie inédite. Tout en expliquant les postulats des textes théoriques qui leurs sont confiés, les acteurs les mobilisent comme autant de machines à jouer et de propositions concrètes pour le plateau. C’est l’idée d’un jeu qui est résolument solidaire des axiomes qui le conduisent, c’est la reconquête d’une économie de moyens qui octroie à l’ acteur sa fonction souveraine et au théâtre sa singulière existence.

Aujourd’hui, une version alternative du spectacle est présentée : dans un espace non-théâtral, une sélection de chapitres issus du spectacle original sera donnée à voir. Au sein d’un auditorium du Campus Condorcet, chaque acteur et actrice jouera donc le jeu de la « conférence performée », articulant à sa manière le lien entre théories et pratiques théâtrales.

 

conception et mise en scène Maxime Kurvers
avec Évelyne Didi, Camille Duquesne, Julien Geffroy, Michèle Gurtner, Mamadou M Boh, Caroline Menon-Bertheux, Yoshi Oida

écriture et dramaturgie Maxime Kurvers et l’équipe
costumes Anne-Catherine Kunz
lumière Manon Lauriol
couture Maria Eva Rodrigues Matthieu
perruque Mélanie Gerbeaux

 

production La Commune CDN d’Aubervilliers

coproduction MDCCCLXXI (Paris), The Saison Foundation (Tokyo), Festival d’Automne à Paris

coréalisation La Commune CDN d’Aubervilliers, Festival d’Automne à Paris

Le Festival d’Automne à Paris reçoit le soutien de la Fondation Hermès pour les tournées dans les universités.

avec l’aide de la Région Île-de-France, au titre de l’aide à la création, et le soutien de La Ménagerie de verre dans le cadre du Studiolab, le Théâtre de l’Aquarium – La vie brève, l’agence pour les Affaires culturelles du Japon, Morishita Studio – Tokyo

Maxime Kurvers est artiste associé à La Commune CDN d’Aubervilliers

À découvrir aussi à La Commune

Défiler vers le haut