CRÉATION 2019

Malgré tout, il y avait cette clarté

conçu et mis en scène par Maxime Chazalet

avec Raphaëlle Grélin et Maud Saurel

© Willy Vainqueur

Anna Seghers, de son vrai nom Netty Reiling, est une écrivaine allemande du début du XXème siècle. Elle écrit cette nouvelle – L’excursion des jeunes filles mortes – en 1943, alors qu’elle est en exil au Mexique et vient d’avoir un grave accident qui l’a plongée dans le coma. La nouvelle démarre au Mexique, devant le mur blanc d’une auberge. Netty, la narratrice – qui n’est autre qu’Anna Seghers elle-même – nous plonge alors au coeur d’un de ses souvenirs et nous raconte, avec soin et à force de détails, l’excursion scolaire d’un groupe de jeunes filles d’une quinzaine d’années. Une journée particulièrement belle et douce, où l’amicalité des jeunes filles entre elles est grande, et semble acquise et indestructible. Ce récit-souvenir entre en collision avec ce qu’elles sont devenues – les décisions qu’elles ont prises – pendant la Première et Deuxième Guerre Mondiale, les conduisant à une séparation violente et à leur disparition tragique. Dans ce va-et-vient saisissant et brutal se révèle le point de basculement où l’Histoire peut venir s’immiscer dans la relation des gens entre eux, et la détruire. A la fin, Netty revient au Mexique, devant le mur blanc de l’auberge, et repensant à la tâche qu’un de ses professeurs lui avait confiée, se propose de s’atteler à ce devoir : « décrire avec soin l’excursion de notre classe ».

mise en scène Maxime Chazalet

avec Raphaëlle Grélin, Maud Saurel

création et lumière Anne- Sophie Mage et Sarah Marcotte

crédit musique Redi Hasa & Maria Mazzotta Maria

Création en avril 2019 / Sortie Studio à La Commune centre dramatique national Aubervilliers

Librement adapté de L’excursion des jeunes filles mortes d’Anna Seghers, dans la traduction d’Hélène Roussel. Traduction nouvelle et inédite © Hélène Roussel 2018, entreprise initialement sur une commande de France Culture pour la série d’émissions d’Ariane Ascaride et d’Hélène Roussel : Anna Seghers – une littérature en résistance et des légendes en contrebande, 2012.

Sortie Studio / Production déléguée : La Commune centre dramatique national Aubervilliers

Avec le soutien de : Anis Gras – Le Lieu de l’Autre, Théâtre la Vignette scène conventionnée/ Université Paul-Valéry Montpellier 3 et La Déviation.

Accueil en Studio Libre – Théâtre des 13 vents CDN Montpellier

Remerciements : Noémie Charrié, Léa Dony, Jessy Ducatillon, Françoise Lepoix, Adrien Marès, Hélène Roussel

Défiler vers le haut