SPECTACLE

Le Grand Sommeil

écrit et mis en scène par Marion Siéfert interprété par Helena de Laurens

avec Pascal Batigne, Maxime Chazalet, Olivier Horeau, Marie Schmitt et Moussa Doukoure, Maxime Fofana, Mamadou Kebe, membres de l’École des Actes.

DU 7 AU 17 NOVEMBRE 2018

MAR, MER, JEU À 19H30, VEN À 20H30, SAM À 18H, DIM À 16H
DURÉE 1h05

PETITE SALLE

Crédits: XXX

Qu’est-ce que jouer ? Initialement construit sous la forme d’un duo entre une très jeune fille (Jeanne) et une femme (Helena), Le Grand Sommeil tire sa force d’une absence. Après six mois de répétitions, la participation de Jeanne a été compromise par la pesanteur des procédures administratives visant l’implication de l’enfant dans le spectacle. Devenue solo, la pièce rassemble deux êtres en une seule et même figure : « l’enfant grande ». Grâce à l’hybridation de la danseuse et comédienne Helena de Laurens avec la mémoire (théâtrale et filmique) de son ancienne partenaire, les représentations convenues de l’enfance se troublent. Partir du corps adulte pour raconter l’enfant dans son rapport à la famille, à l’État et à l’art, questionne notre rapport à la norme, tout en demandant ce que peut la création artistique dans la construction de soi.

dans le cadre du Festival d’Automne à Paris
en tournée du 4 juin au 12 juillet 2019

voir les questions aux artistes

traduction : Stéphane Boitel
avec Pascal Batigne, Maxime Chazalet, Moussa Doukoure, Maxime Fofana, Olivier Horeau, Mamadou Kebe, Marie Schmitt.
Moussa Doukoure, Maxime Fofana et Mamadou Kebe sont des membres de l’École des Actes
scénographie : Marie-José Malis, Jessy Ducatillon et Adrien Marès
aide à la dramaturgie Sheila Attala
construction du décor : Adrien Marès assisté de Oxumare Batista dos santos
création lumière : Jessy Ducatillon assisté de Manon Lauriol
régie lumière : Elsa Sanchez
création sonore : Christophe Fernandez
création vidéo : Vincent-Emmanuel Guitter
costumes : Zig & Zag
maître d’armes : Luc Brasseur

crédits musiques : The Strokes Is this it, Dhafer Youssef Tarannoum, Johnny Cash I see a darkness, Jonathan Richman Amazing grace, Arvo Pärt Silouan’s Song, Ralph Stanley White light, Super Bowl Shuffle Chicago bears 1985, Shellac Prayer to god

production La Commune – CDN d’Aubervilliers coproduction Théâtre Garonne, Toulouse spectacle créé à La Commune le 6 février 2019

Défiler vers le haut