CRÉATION 2015

Considering / Accumulations

d’après Sur le théâtre de marionnettes de Heinrich von Kleist
chorégraphié par Laurent Chétouane

avec Raphaëlle Delaunay, Mikael Marklund, Mathias Susaas Halvorsen, Clara Chabalier

D’un texte essentiel de la littérature allemande : Sur le théâtre de marionnettes de Kleist, Laurent Chétouane a fait une méditation pour la danse, portée magnifiquement par Raphaëlle Delaunay et Michaël Marklund.

Qu’est-ce que la grâce ? Comment en affirmer la splendeur depuis notre état d’imperfection ?

En tension entre deux formes idéales de la grâce : le Dieu et la Marionnette, les danseurs sont hommes. Entre l’Idée et le Réel, sans que l’un n’annule l’autre, les corps font apparaître ce besoin que nous avons d’idéalité et d’utopie systématique et ce désir que nous accueillons pourtant , des tremblés, des échecs et des dépossessions nécessaires.

d’après Sur le théâtre de marionnettes de Heinrich von Kleist

chorégraphié par Laurent Chétouane

avec Raphaëlle Delaunay – danseuse
Mikael Marklund – danseur
Mathias Susaas Halvorsen – pianiste Clara Chabalier – voix off

dramaturgie Georg Döcker
lumière Stefan Riccius son Johann Günther assistante Lisa Blöchle

Œuvres interprétées :
Sonate N° 1 (5/5) pour piano de Charles Ives
Variations pour piano op. 27 d’Anton Webern
Phasma de Beat Furrer
Variations sérieuses op. 54 de Félix Mendelssohn Bartholdy
Partita I (1-3), BWV 825 de Jean-Sébastien Bach

production La Commune Aubervilliers, Pas de deux GbR. Version allemande créée le 21 mai 2015 au HAU Berlin production Pas de deux GbR.

coproduction La Commune Aubervilliers, Tanzquartier Wien, HAU Berlin, Gefördert durch die Basisförderung Berlin/Der Regierende Bürgermeister von Berlin – Senatskanzlei – Kulturelle Angelegenheiten und vom Fonds Darstellende Künste e.V./3-jährige Konzeptionsförderung aus Mitteln des Bundes. Avec le soutien de Dock 11 / Eden ***** Berlin

Défiler vers le haut