SPECTACLE | CRÉATION

Théories et pratiques du jeu d’acteur (1428-2020)
Une bibliothèque vivante pour l’art de l’acteur

conçu et mis en scène par Maxime Kurvers – artiste associé

distribution en cours

DU 4 AU 12 NOVEMBRE 2020
AVEC LE FESTIVAL D’AUTOMNE À PARIS

MAR À 14H30, MER, JEU À 19H30, VEN À 20H30, SAM À 18H, DIM À 16H
DURÉE ESTIMÉE DE CHAQUE REPRÉSENTATION 2H
DURÉE ESTIMÉE INTÉGRALE 4H

GRANDE SALLE

© Adagp, Paris, 2020

La pratique de l’acteur peut-elle encore être repensée ? Que retenir des théories du jeu élaborées par Zeami, Diderot, Brecht, Meyerhold, Lecoq, Bogart ou Overlie ? Peuvent-elles, par-delà les codes issus d’une tradition figée en stéréotypes, produire quelques outils nouveaux ? Renouveler les conceptions de la création théâtrale ? Dans le sillage de La naissance de la tragédie, où il interrogeait la place de l’imaginaire propre à l’acteur, Maxime Kurvers redonne aux capacités des comédien.ne.s leur fonction première : faire théâtre. Mais cet art, si fragile, requiert une relecture attentive des textes qui l’orientent. En s’appropriant sous nos yeux les ouvrages qui explorent, à travers différents âges et pays, la question du jeu, les comédien.ne.s retracent les lignes d’une généalogie inédite. Tout en expliquant les postulats des textes théoriques qui leurs sont confiés, les acteur.trice.s les mobilisent comme autant de machines à jouer et de propositions concrètes pour le plateau. C’est l’idée d’un jeu qui est résolument solidaire des axiomes qui le conduisent, c’est la reconquête d’une économie de moyens qui octroie à l’ acteur.trice sa fonction souveraine et au théâtre sa singulière existence.

Cette pièce est composée de 28 chapitres. Chaque représentation propose une sélection indépendante qui peut se voir séparément. L’intégralité des chapitres est donnée à l’occasion de deux représentations exceptionnelles les samedi 7 et dimanche 8 novembre.

et aussi…
→ Mercredi 11 novembre, la représentation sera suivie d’un échange avec l’équipe artistique.

conception et mise en scène Maxime Kurvers

distribution en cours

 

écriture et dramaturgie Maxime Kurvers et les acteurs

costumes Anne-Catherine Kunz

lumière Manon Lauriol

 

production MDCCCLXXI (Paris)

coproduction La Commune CDN d’Aubervilliers, Festival d’Automne à Paris, The Saison Foundation – Tokyo

avec l’aide de la Région Île-de-France, au titre de l’aide à la création

et le soutien de La Ménagerie de verre (Paris) dans le cadre du Studiolab, de l’Odéon – Théâtre de l’Europe (Paris), des Tréteaux de France – Centre dramatique national (Aubervilliers), de Morishita Studio (Tokyo), pour la mise à disposition de leurs espaces de répétitions, ainsi que de l’agence pour les Affaires culturelles du Japon.

Maxime Kurvers est artiste associé à La Commune CDN d’Aubervilliers

À découvrir aussi à La Commune

spectacle
rencontres chorégraphiques de Seine-Saint-Denis

Passionnément
de Maxence Rey

6 ET 7 NOVEMBRE 2020
spectacle
Défiler vers le haut